Abilio Diniz - São Paulo - État de São Paulo, Brasil | about.me

Abilio Diniz - São Paulo - État de São Paulo, Brasil | about.me

Un entrepreneur puissant au Brésil

Avec pour missions de rendre concurrentielles les entreprises brésiliennes et d’augmenter l’efficacité des services publics, la Chambre de Politique et de Gestion et performance accueille Abilio Diniz (obtenir plus d’information) durant l'année 2011. Abilio Diniz est l’un des célébrités les plus fascinantes du sous-continent brésilien. Parmi les 100 hommes les plus influents dans le pays, on trouve l'entrepreneur, d’après le magazine du Brésil "Epoca".

L'enfance brésilienne d'Abilio Diniz

Les gosses du quartier où il vit considèrent Abilio Diniz comme souffre-douleur pendant son enfance. La deuxième ville du Brésil l'a vu naître en décembre 1936. C'est afin de ne plus être une tête de turc qu'il s’est entrainé aux arts martiaux. La famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise s'exile au Brésil en 1929

La foi, la famille, le sport, un homme attaché aux valeurs

Autrefois goal, ayant également exercé la boxe et la capoeira, Abilio Diniz reste un sportif accompli qui débute sa journée par du sport. Vouant un culte à Sainte Rita, qui n'est autre que la sainte des causes désespérées, l'entrepreneur est catholique pratiquant. Homme pour qui les valeurs familiales sont fondamentales, l'homme d'affaires a eu 6 enfants. Créateur de l’équipe d’Audax, destinée à détecter les jeunes potentiels, Abilio Diniz appartient aussi au comité consultatif du club de football de Sao Paulo.

Abilio Diniz participe au Conseil Monétaire National alors que le pays rencontre une période d’hyperinflation, à la fin de la décennie 80. Il ouvre le capital du groupe Pão de Açúcar au milieu des années 1990. L'homme d'affaires débute alors une période d'achats de sociétés qui fera du groupe le chef de file de la commercialisation au Brésil. Le le groupe d'Abilio Diniz fait face à d'importantes difficultés financières au cours des années 90, alors que le Brésil connait une crise économique dramatique. Un rapprochement financier et commercial est opéré entre Casino et le Grupo Pão de Açúcar à la fin des années 1990.

Une 1ère grande surface lancée dès 1959

L’avenir du négoce se fera avec les supermarchés : voilà l'opinion du père d'Abilio Diniz à la fin des années 1950. Au milieu des années 1970, l'entrepreneur croise les fondateurs du groupe Carrefour. Il s’inspire de leur réussite pour développer sa propre chaîne. A la fin des années 1950, Abilio Diniz lance aux côtés de son père le premier libre-service du groupe. Une dizaine d’années plus tard, le groupe GPA totalise 1 400 salariés et 40 magasins.